administration                                                connection pronot

 

.

MeteoMedia

Qui a la prétention d'enseigner ne doit jamais cesser d'apprendre.

 

La maternelle française

La spécificité de l’école maternelle nous semble évidente, chacun en a une représentation mais quand nous demandons de la définir, elle apparaît plus complexe.
Le jeu, la manipulation, le travail en ateliers… Une certitude, l’école maternelle est de facto, la première rencontre avec l’univers scolaire.
L’enfant y développe de nouveaux apprentissages en dehors du cercle familial. Il devra s’approprier ce nouveau milieu et s’y sentir en sécurité.
L’enseignant(e) joue alors un rôle essentiel en lui proposant des situations rassurantes avec des mots justes. Il faudra du temps à l’enfant pour confronter ses représentations du monde avec celles des autres, d’en devenir curieux pour agir, penser et acquérir des savoirs – au sens étymologique du terme, en trouver « la saveur, le goût, le discernement ».
Pour cela, il est essentiel de développer les champs sensoriels, l’expression par diverses formes de langage corporel, émotionnel, artistique, scientifique, mathématique, littéraire sous des formes adaptées à son âge… afin de permettre à l’enfant d’élargir ses potentialités, de créer du lien et l’ouvrir à un univers inconnu.
« Apprendre, écrit Moshe Fedenkrais, c’est passer de l’obscurité à la lumière. Apprendre, c’est créer. C’est faire naître quelque chose de rien. Quelque chose qui grandit et qui retombe sur vous en vous éclairant»
Apprendre suppose d’éveiller le désir, d’essayer, d’échouer, de recommencer, de trouver de nouvelles stratégies, de chercher, d’accepter l’aide… C’est un long cheminement qui demande de la curiosité, de la ténacité, de l’adaptabilité car apprendre, suppose de renoncer à une part de soi-même et d’accepter une lente transformation. L’Ecole Maternelle doit être à la fois ambitieuse, en faisant vivre à l’enfant des expériences riches, profondes en lui donnant le temps du développement car « Chose apprise dans l’enfance est gravée dans la pierre »(1).

 

(1) Proverbes et sentence chinoises (1882)